Event main image

Danse France

Suzanne Dellal

  • Danse

Dans le cadre de la Saison croisée France–Israël, le Centre Suzanne Dellal pour le théâtre et la danse propose au mois d’octobre trois représentations artistiques de danse présentées par des compagnies françaises de renom – la compagnie Yuval Pick avec la création Acta Est Fabula, la chorégraphe Maud Le Pladec avec Professor et le ballet de l’Opéra National du Rhin avec la création de Bruno Bouché Fireflies. Ce sera la quatrième fois que le Centre Suzanne Dellal propose une coopération avec le monde de la danse en France. Depuis la création du centre, cette coopération initiée dans les années 90 a toujours été suivie, en France et en Israël, afin d’inviter le public à découvrir la danse des deux pays. 

La compagnie Yuval Pick, du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape, présentera sa dernière création.

« Dans cette pièce, j’ai essayé, avec mes cinq danseurs, de créer quelque chose qui nous unit en tant que groupe de danseurs, quelque chose à notre image, tout en permettant à chacun de vivre avec son individualité. Le processus de travail a mêlé enquête musicale et chorégraphique. Sur le plan musical, nous avons recherché les sons et les chansons qui constituent notre mémoire collective, sorte d’hymne, les chansons qui ont laissé des traces en nous. Sur le plan chorégraphique, nous avons recherché un mouvement figuratif, symbolique, formé autour du centre du corps. La composition est une sorte de manifeste de danseurs qui tire son inspiration de notre pratique quotidienne qui nous oblige à danser ensemble et avec unisson. J’insiste sur cet ensemble (et l’unisson) en tant que phénomène organique, qui tranche entre les énergies et les individualités de chacun. De mon point de vue, l’unisson ne doit pas entraîner les individus à vouloir n’être qu’un mais à être différents ensemble. En fin de compte j’ai choisi comme nom de travail Acta Est Fabula qui signifie la fin de quelque chose. Une ambiance de fin. La fin d’une période. La fin de la jeunesse. De l’homme. D’un lieu. » - Yuval Pick.

Maud Le Pladec dirige le Centre Chorégraphique National de la ville d’Orléans depuis janvier 2017.

« Elle a appris la danse contemporaine dans le cadre du programme EX.c.r.ce du centre chorégraphique de Montpellier sous la direction de Mathilde Mounier. Maud Le Pladec a l’habitude de collaborer avec des compositeurs, et nous invite à vivre une expérience hypnotique et à plonger profondément dans la musique. Sa source d’inspiration dans « Professor » est la création électronique « Professor Bad Trip » du compositeur Fausto Romitelli. Exactement comme la trilogie musicale de Romitelli, sa création chorégraphique constitue une rencontre entre la danse contemporaine, le rock alternatif et la musique populaire. Maud Le Pladec illustre ce qui se cache derrière la pièce musicale originelle. Dans le cadre d’une pièce claire et difficile sur le plan esthétique, se trouvent des « portes cachées » : un son unique qui comprend un aspect rituel et hypnotique, un goût de distorsion artificielle, une explosion émotionnelle excessive, et des situations insensées... Le but est de surprendre les acteurs et le public, et d’entraîner une réaction émotive par l’abondance et le drame. » - De Gilles Amelouï, auteur et critique de danse français. Pour sa création « Professor », Maud Le Pladec a remporté le Prix de la découverte chorégraphique en 2010.

Le Ballet de l’Opéra National du Rhin - Fireflies - Une création de Bruno Bouché
Les lucioles sont des êtres luminescents et fragiles qui scintillent dans la nuit, métaphores de l’esprit de résistance dans l’ordre mondial. Réflexion politique et geste poétique, Fireflies, fait référence à la figure de Pier Paolo Pasolini, réalisateur, poète, écrivain et intellectuel italien. Nous sommes tous des petits êtres avalés par les géants qui prennent toute la lumière. Comment pouvons-nous lutter contre le désespoir dans ce monde à l’état chaotique ? Comment pouvons-nous garder force et courage, comment pouvons-nous marcher avec lucidité sur des sentiers étroits ? Comment pouvons-nous inventer notre présent autant que notre avenir, comment conserver notre joie au coeur et construire nos communautés ? Comment pouvons-nous continuer à créer ?

Au programme complet

Danse France

  • Oct 19
  • Oct 20
  • Oct 22
  • Oct 23
  • Oct 26
  • Oct 27
Suzanne Dellal